LES SACREMENTS

BAPTÊME

Le baptême est la première étape de cheminement de foi. Le sacrement de la naissance dans la Vie de Dieu symbolisant l'inauguration d'une relation d'Amour avec le Dieu Père, Fils et Esprit et est la voie d'entrée dans la famille spirituelle des enfants de Dieu. C'est ainsi le fondement d'un premier contact avec les rudiments de la foi chrétienne et les éléments d'une première catéchèse de formation à la vie chrétienne pour les parents d'un nouveau-né. Le sacrement du baptême est un passage important exprimé par le biais des rites liturgiques de la célébration.

Bapteme

Conditions d'admission au Sacrement du Baptême de l'Église Catholique

  • « Seule peut recevoir le baptême toute personne qui n'a pas été baptisée» (G9, C864)
  • Enfants 0-7 ans et non-usage de la raison
    - Parents ou l'un des deux consentants (G10, C868)
    - Au moins un des deux parents croyants : exceptionnellement, parrains-marraines suppléants (G10)
    - Parents aient été bien préparés (G10, C867)
  • Enfants d'âge scolaire
    - Que l'enfant soit présenté par l'un des parents ou se présente lui-même avec leur consentement (G11)
    - Qu'il soit suffisamment préparé, sa foi et sa conscience suffisamment développées (G11)
  • Adultes en dehors du danger de mort
    - Volonté manifestée, suffisamment instruit des vérités de la foi catholique, formation à la vie chrétienne et repentir des péchés (G13, C865)

Pour plus d'information ou pour inscription, veuillez communiquer avec votre paroisse respective. Veuillez allouer six mois à l'avance pour toute célébration de baptême dans l'une des communautés paroissiales du secteur pastoral. Cliquez ici pour obtenir les coordonnés de nos paroisses.

PARDON ET EUCHARISTIE (LA PREMIÈRE DES COMMUNIONS)

Dans le sacrement du Pardon, les enfants font l'expérience de l'Amour miséricordieux de Dieu dans toute sa gratuité. Par le biais des paroles et des gestes du prêtre, c'est toujours le Christ Vivant qui continue, dans l'«aujourd'hui» et l'«ici» de notre vie, de nous pardonner nos fautes, nos manquements, nos blessures d'amour et de nous libérer de notre culpabilité et de nos remords. Le pardon, c'est la «fine fleur» de l'Amour infini de Dieu manifesté en Jésus et toujours offert aux disciples de tous les temps.

C'est aussi une «semence» d'Amour dans le coeur de celui ou celle qui en bénéficie. Libérée de sa blessure intérieure et du mal qui l'habitait, la personne pardonnée peut renaître à la paix, à la joie et repartir confiante, pleine de l'énergie amoureuse de Dieu, sur les chemins de la vie. Parce qu'il est tout à la fois «fine fleur» et «semence» de l'Amour divin, le pardon prépare... l'accueil à la table de l'Eucharistie.

Dans le sacrement de l'Eucharistie, c'est encore et toujours le Christ ressuscité qui se livre entre nos mains, qui se donne et s'offre totalement, comme il le fit dans tous les moments de sa vie comme à l'ultime heure de sa mort. Il se donne sous l'humble signe du pain. Il se donne par l'intermédiaire d'un être humain qu'il a appelé et choisi : le prêtre. Il se donne par le biais des paroles et des gestes de ce prêtre. Il se donne pour être reçu, accueilli comme une nourriture spirituelle. Il se donne pour nourrir la Vie et l'Amour de Dieu ensemencés en nous au jour du baptême et purifiés, ragaillardis par le sacrement du Pardon. Pour franchis le seuil d'un si grand mystère, il faut consentir à faire quelques pas de plus, car tout cela ne peut être ni perçu, ni accueilli, ni appréhendé en une ou deux rencontres.

C'est ainsi que les enfants de 7 à 13 ans sont invités à faire l'expérience d'un premier parcours de foi au cours duquel ils pourront se familiariser avec les éléments essentiels du christianisme et, plus spécialement, avec la personne et le message de Jésus-Christ, tels que nous les présentent les Évangiles. Ils seront alors à même de découvrir que «voilà l'amour jailli du coeur de Dieu, il a pris corps de Jésus-Christ» (Alpec 2 Trinité).

Par la suite, après quelques mois de cheminement, une initiation plus spécifique et plus succincte est ensuite vécue pour mieux se préparer au Pardon et à l'Eucharistie. Alors seulement, ils pourront reconnaître ce Jésus ressuscité présent et agissant au coeur de ces deux sacrements.

Eucharistie

Conditions d'admission à la célébration des sacrements de l'Église Catholique

Sacrement de la pénitence
  • Tout fidèle (baptisé) peut exercer ce droit et ce devoir du sacrement de pénitence (G60-61, C204-213, 988, 989).
  • À compter de l'âge de raison (G60, C97)
  • Suffisamment préparé et instruit de la signification de ce sacrement

Pour plus d'information ou pour l'inscription, veuillez communiquer avec Mme Geneviève Bruneau, intervenante de pastorale et coordonnatrice de ce programme pour l'ensemble du secteur pastoral Mont-Tremblant au 819 425-3782.

Sacrement de l'Eucharistie
  • Toute personne baptisée non empêchée par le droit peut et doit être admise à recevoir la communion dans n'importe quel rite catholique (G47, C919-923).
  • Les enfants doivent avoir l'âge de raison, ainsi qu'une connaissance suffisante de la signification de l'Eucharistie après y avoir été préparés (G48, C913).
  • Les enfants doivent avoir fait une confession sacramentelle (G48, C914).

Pour plus d'information ou pour l'inscription, veuillez communiquer avec Mme Geneviève Bruneau, intervenante de pastorale et coordonnatrice de ce programme pour l'ensemble du secteur pastoral Mont-Tremblant au 819 425-3782.

CONFIRMATION

Nous offrons un parcours de formation à la vie chrétienne aux jeunes de 13 à 17 ans désirant recevoir le sacrement de confirmation. Une équipe composée de laïcs hommes et femmes, d'un prêtre et de jeunes confirmés assument cette démarche catéchétique sur une période de huit mois.

Ce parcours permet aux jeunes de mieux comprendre le sacrement de la confirmation qui se veut le signe particulier par lequel Dieu répand dans le coeur des baptisés les dons et la force de son Esprit Saint et puissent vivre en véritables enfants de Dieux rendant en témoignage la foi qui les anime.

Communions

Conditions d'admission à la célébration des sacrements de l'Église Catholique

  • Seule la personne baptisée, non encore confirmée, peut recevoir la confirmation (G26, C889)
  • En dehors du danger de mort, elle doit avoir l'usage de la raison, être dûment initiée (G26, C889)
  • En dehors du danger de mort, elle doit aussi être bien disposée, pouvoir renouveler les promesses baptismales et en témoigner par sa manière de vivre (G26, C880)
  • Adulte déjà baptisé et non-confirmé
    - Peut être confirmé après une demande express et avoir suivi une préparation (G26)
  • Adulte déjà inscrit dans un cheminement catéchuménal (3 sacrements d'initiation)
    - Sera confirmé immédiatement après avoir reçu le baptême (G26)
  • Enfant (14 ans accompli) ou adulte baptisé
    - Si ces confirmands n'ont pas encore reçu l'Eucharistie et ne font pas leur première communion dans cette action liturgique, ou si d'autres raisons pastorales y invitent, la confirmation sera célébrée en dehors de la messe et sera précédée d'une liturgie de la Parole (G24)

Pour plus d'information ou pour l'inscription, veuillez communiquer avec M. Marc Charbonneau, agent de pastorale et diacre permanent, assurant la coordination de ce programme au 819 425-9665.

DÉMARCHE CATÉCHUMÉNALE POUR LES ADULTES

Pour diverses raisons, nous recevons un bon nombre de jeunes adultes âgés de 18 ans et plus, se présentant à nous dans le but de recevoir les sacrements d'initiation chrétienne (baptême, pardon, eucharistie, confirmation). Certains les font pour satisfaire aux exigences liées à la responsabilité de parrain/marraine, pour vivre le sacrement du mariage ou simplement pour une quête de sens spirituel et de recherche de Dieu.

Peu importe les motifs, notre responsabilité consiste d'abord à accueillir avec respect une telle demande et d'offrir une formation qui puisse répondre tout autant à la demande exprimée et aux exigences d'une véritable démarche de foi. Nous proposons une série de rencontres individuelles échelonnées sur une période de temps plus ou moins longues, selon la nature de la demande, s'inspirant étroitement à la démarche catéchuménale. Les catéchèses données et les autres activités de cette démarche visent aussi bien à l'initiation et la formation à la vie chrétienne qu'une préparation immédiate au sacrement demandé.

Pour plus d'information ou pour l'inscription, veuillez communiquer avec M. Pierre Chabot, agent de pastorale responsable de ce programme au 819 425-3782 ou au 819 425-3353.

MARIAGE

Dans le mariage chrétien, un homme et une femme choisissent alors de s'engager à construire leur couple avec le Christ, en s'inspirant des valeurs qu'il propose à ses disciples dans l'Évangile. Ils s'engagent en toute liberté à aimer comme Lui nous a aimés, à vivre un amour fidèle, fécond et durable, dans le don mutuel de leur vie. Et c'est ainsi que le couple chrétien forge et crée, à même leur amour, un signe privilégié de l'Amour de Dieu pour chacun d'eux et pour les autres. Pas à pas, jour après jour, ils deviennent toujours davantage «sacrement» ou «signe véritable» de l'Amour de Dieu pour le monde, de l'Amour du Christ pour ses disciples.

On devrait comprendre aisément qu'un tel engagement ne peut se vivre sans un minimum de réflexion et de discernement. Voilà pourquoi tous les couples qui demandent le sacrement du mariage sont invités à vivre une forme quelconque de préparation. Nous proposons aux couples qui résident sur le territoire du secteur pastoral Mont-Tremblant, un session de préparation d'une fin de semaine tenue en l'église Saint-Jovite. Il leur est alors offert l'occasion de réfléchir sur la signification à la fois humaine et religieuse de cet engagement réciproque.

Mariage

Par ailleurs, les couples résidant à l'extérieur du territoire du secteur pastoral Mont-Tremblant sont priés de s'adresser à leur paroisse de résidence ou à d'autres institutions qui offrent de telles sessions (Oratoire Saint-Joseph, Centre Saint-Pierre, etc.)

Avant de prendre tout arrangement avec quelque institution que ce soit pour l'hébergement et/ou la réception, nous vous suggérons fortement de communiquer 12 mois à l'avance avec la paroisse Saint-Jovite pour s'enquérir des disponibilités des lieux de culte et des prêtres du secteur pastoral Mont-Tremblant. Ce délai permet également de recueillir toute la documentation essentielle à l'élaboration du dossier et de procéder aux vérifications nécessaires et demandes d'autorisation. Une date pourra alors être fixée pour la célébration.

Cliquez ici pour obtenir les coordonnés de nos paroisses.

ONCTION DES MALADES

La maladie et la souffrance ont toujours été considérées parmi les problèmes les plus graves qui éprouvent la vie humaine. Dans la maladie, l'être humain fait l'expérience de son impuissance, de ses limites et de sa finitude. Elle peut conduire à l'angoisse, au repliement sur soi, parfois même au désespoir et à la révolte contre Dieu. Par ailleurs, elle peut aussi conduire une personne à discerner ce qui n'est pas essentiel dans sa vie pour se tourner vers ce qui l'est. Très souvent, la maladie provoque une recherche de Dieu, un retour vers Lui.

Dans la foulée de la compassion du Christ envers les malades, des multiples guérisons qu'il effectua et de la mission qu'il confia aux Apôtres de continuer son oeuvre, l'Église prolonge l'action et la présence bienfaisantes du Christ dans le sacrement de l'Onction des malades.

Une fois par année, en chacune des trois paroisses du secteur pastoral Mont-Tremblant, cette célébration est vécue et donne à toute personne souffrante la possibilité d'y participer. C'est toujours l'occasion de venir prier le Seigneur et d'y puiser la force et le soutien de son Esprit Saint.

Pour plus d'information concernant la date et l'horaire de ces célébrations ou pour toute demande ponctuelle ou individuelle, veuillez communiquer avec le presbytère de l'une ou l'autre des trois paroisses du secteur pastoral.

Par ailleurs, à différents moments de l'année, des célébrations sont aussi offertes aux bénéficiaires du CHSLD de Mont-Tremblant. Pour en savoir plus à ce sujet, nous vous invitons à communiquer avec Mme Sophie Desrosiers, intervenante en soins spirituels au CHSLD Mont-Tremblant et Labelle.

SACREMENT DE L'ORDRE

Dès les premiers instants de sa vie publique, Jésus s'est choisi douze hommes prêts à le suivre dans un cheminement de foi et à l'accompagner dans l'exercice de sa mission. Après sa mort, sa résurrection et son retour auprès du Père des cieux, les Apôtres hériteront d'une responsabilité bien spéciale : celle de continuer la mission et l'oeuvre de Jésus. Comme l'indique leur nom même d'«Apôtre», ils sont «envoyés» par le Christ pour prolonger sa présence dans le monde en président l'Eucharistie, en annonçant l'Évangile (Bonne Nouvelle du salut), en pardonnant les péchés et à l'image du Bon Pasteur, en rassemblant le Peuple de Dieu.

Au fur et à mesure de leur départ de ce monde, c'est aux évêques et aux prêtres que les Apôtres confièrent la succession de la mission reçue du Christ lui-même. Pour leur part, les diacres se joignirent à eux pour la prise en charge de divers services à la communauté. Sur le seuil de ce troisième millénaire de foi chrétienne, c'est encore à ces hommes choisis par Dieu, par un appel tout aussi mystérieux que se prolongent la présence et la mission du Christ.

Par le sacrement de l'Ordre, un homme est ainsi marqué du sceau du Christ, configuré au Christ pour agir par Lui, avec Lui et en Lui, comme le Bon Pasteur qui rassemble, dirige, guide et sanctifie la portion du Peuple de Dieu qui lui est confiée.

Si jamais l'appel du Seigneur à donner sa vie au Christ et à son Église devait se faire entendre dans le coeur d'un homme, quel que soit son âge, nous voici, prêtres d'ici et d'aujourd'hui, disponibles pour discerner avec lui l'authenticité de cet appel et faire route ensemble sur ce chemin vocationnel.

Pour en savoir plus sur le sujet, veuillez communiquer avec le presbytère Saint-Jovite 819 425-3782

FORMATION À LA VIE CHRÉTIENNE

« À la suite des nombreux changements sociaux et culturels qui ont profondément modifié la scène religieuse québécoise au cours des 25 dernières années, et plus particulièrement dans le domaine de l'éducation (suppression de l'enseignement religieux confessionnel à l'école et des services d'animation pastorale), c'est à l'Église et à chacune des communautés paroissiales qu'incombe maintenant la responsabilité de la transmission et de l'éducation de la foi catholique. « Faites des disciples » disait Jésus ressuscité au soir de Pâques. (Mt 18,19)

Ce qui devait nous conduire à mettre sur pied un tout nouveau programme de «formation à la vie chrétienne» dans le but de faire découvrir aux enfants et aux jeunes la personne et le message de Jésus le Christ, de favoriser leur adhésion de foi pour qu'ils puissent en vivre et la rayonner dans le quotidien de la vie.

Nous parlons ici de parcours, de cheminement, d'une démarche constituée de plusieurs catéchèses, échelonnées sur une période de plusieurs mois, et au cours de laquelle les enfants et les « ados », sous la supervision de guides et d'accompagnateurs, peuvent faire l'apprentissage de ce que veut dire l'expression « devenir disciples de Jésus » ou « devenir chrétien(ne)s ».

Ces parcours constituent donc un pré requis essentiel à la réception des premiers sacrements de vie chrétienne : Pardon, Eucharistie (1ère Communion), Confirmation. S'il est vrai que les sacrements sont des signes privilégiés par lesquels le Christ ressuscité se rend présent aux croyant(e)s pour leur partager sa Vie et son Amour, on comprendra aisément qu'il importe de mieux connaître Celui qu'on s'apprête à rencontrer et à accueillir au plus intime de soi. »

- Jorge Luis Rios Duran, prête-coordonnateur
Secteur pastoral Mont-Tremblant

Pour assurer la pérennité de nos églises...

Faites la différence, faites un don!

Saint-Jovite Saint-Jean-de-Brébeuf Sainte-Trinité